Florence

La Lune, qui est le caprice même, regarda par la fenêtre pendant que tu dormais dans ton berceau, et se dit: "cette enfant me plaît."

Et elle descendit moelleusement son escalier de nuages et passa sans bruit à travers les vitres. Puis elle s'étendit sur toi avec la tendresse souple d'une mère, et elle déposa ses couleurs sur ta face. Tes prunelles en sont restées vertes, et tes joues extraordinairement pâles. C'est en contemplant cette visiteuse que tes yeux se sont si bizarrement agrandis; et elle t'a si tendrement serrée à la gorge que tu en as gardé pour toujours l'envie de pleurer.

Les bienfaits de la Lune (extrait) - Charles Baudelaire

 

L'Arno et le Ponte Vecchio

Les églises de Florence

Santa Maria Novella

San Lorenzo

Santa Maria del Flore

Orsanmichele et le Palazzo della Lana

San Miniato al Monte

Les places et les palais florentins

Piazza della Repubblica

Piazza della Signoria et le Palazzo Vecchio

Piazza della Santissima Annunziata

Palazzo del Bargello

Palazzo Pitti

Loggia del Mercato Nuovo

Piazza Santa Trinita